Je suis un Arbre.
Je t’accueille en mon cœur avec bienveillance et sans condition.
Respire… Prends le temps…
Entre dans l’énergie de ton espace intérieur…
Tu viens d’apprendre que ce ne sont pas les événements qui te font souffrir mais ta relation à eux… Nous pouvons aller plus loin…
En tant qu’Arbre de Sagesse, j’ai le pouvoir de t’enseigner que tu n’es pas tes pensées. Tu es ce que tu es, mais tu n’es pas tes pensées. Cette vérité t’étonne ? Alors vois ce que j’ai vu tout au long de ma vie d’Arbre : 

Je t’ai vu naître sans pensée. Je t’ai vu apprendre les mots, apprendre les concepts, apprendre ce qui est « bien » ou « mal ». Tu n’as rien choisi. Si, à l’âge de trois mois, tu avais été changé de famille, de pays, de continent, de culture, tu penserais en chinois ou en péruvien.
Tu n’aurais aucune idée de ce que pense un français, tu n’aurais aucune idée de la vie que tu mènes aujourd’hui… Juste en changeant le formatage de ton ordinateur de bord (ton cerveau), ta grille de lecture du monde serait radicalement différente. Pourtant, tu serais le même ETRE… !!!

Prends le temps de mesurer les implications de cette découverte… Respire… vois les pensées se déployer en toi… Et vois qu’elles ne sont pas TOI. Tu n’es pas tes pensées… puisque tu peux les observer.

Tu n’es pas tes pensées et pourtant en tant qu’Arbre, j’ai pu constater que ce sont elles qui déterminent ta vie, tes joies, tes souffrances… Lorsqu’un événement survient, ton outil mental va réagir à partir, non pas de ce que tu es vraiment, mais à partir de son propre formatage…
Regarde avec la plus grande honnêteté possible ce fonctionnement à l’œuvre en toi… et surtout… ne change rien… !

Tu le ferais encore une fois à partir de tes pensées, à partir de ton mental et de son formatage, car rien ne peut lui échapper. Mais je te rassure, en tant qu’Arbre, je sais que ce fonctionnement est normal chez les humains. Il fait partie du parcours. Ton travail est de le voir à l’œuvre et de l’accepter.

Ton travail est d’être l’Observateur des processus à l’œuvre en toi, sans les juger et sans tenter de les changer. Cela t’étonne ?
La sagesse des Arbres peut t’éclairer en te livrant deux principes fondamentaux de l’Univers :
- Tout ce contre quoi tu luttes se renforce
- L’acte d’observation modifie le phénomène observé.

Ainsi l’acte d’observation est ton seul outil. C’est ce qui permet de te réveiller. C’est l’acte d’observation, sans jugement et sans tenter de modifier ce que tu vois, qui te permet de « sortir du rêve ».

Tu n’es pas tes pensées et tu n’es pas non plus les émotions qu’elles génèrent… Tu es l’espace dans lequel tout ceci se déploie…

Tu n’es donc plus obligé de souffrir de ce que pensées et émotions te racontent. Et c’est cet allègement qui est le miracle ! Prends le temps d’assimiler cela…

Respire…

Depuis mon immobilité d’Arbre, je vous vois, humains pensants, perdus dans les scénarios infinis et imbriqués de vos pensées. Vous tissez des drames en oubliant de regarder simplement ce qui EST.
Regarde ce qui EST.
Ecoute avec une honnêteté totale ce qui se passe en toi.
Ne regarde plus comment fonctionnent les autres. Dirige ta focale sur ton intériorité. Le simple fait de t’observer te libère déjà…

Respire...

Tes pensées sont libres, elles ne sont pas toi.
Tu peux les regarder passer, ne pas t’identifier à elles et les laisser filer.

Prends le temps…

Ta nouvelle liberté est là…
La Vie fera le reste…

Rien ne presse…

Bon voyage…